Espaces Lacan

Espaces index
 
 

Discours de Lacan à la Maison de la Chimie,
fait le 5 juillet 1980.

Bonjour. C'est gentil à vous d'être venus. Je vais vous expliquer mon vote. Je vais voter pour la dissolution de l'Ecole. Je vote pour et j'aimerais que vous fassiez comme moi. Les psychanalystes sont des sujets spéciaux, ce sont des sujets spécialement sensibilisés à la tromperie. Cela tient à leur pratique. De ce fait ils se classent selon leur éthique. C'est là une épreuve rude. C'est une épreuve décisive dans certains effets du groupe analytique. La réaction de masse du groupe, Freud l'a prédite. C'est de trouver refuge dans un idéal, l'idéal de l'infaillible. L'idéal une fois installé, tout est bien, on échange des courbettes. Moi je ne prétends nullement incarner cet infaillible, je ne fais pas non plus des courbettes. J'en témoigne par cette dissolution. Alors il faut me pardonner de n'être pas infaillible, ceux qui me pardonneront voteront corne moi, et j'ajoute pour moi. Voilà. Il convient maintenant que chacun dise son mot, je passe la parole à Solange Faladé.