Espaces Lacan

entrée du site

la trame de la réalité

la répétition aux "fondements de la psychanalyse" (Wiederholung)
 Catherine Alcouloumbré
séminaire    1997-98

Dans un second temps de sa recherche, Freud en vient à l'abandon de la méthode hypnotique dont le but était le rappel du souvenir et l'abréaction. Quand il s'aperçoit que la répétition vient faire résistance, obstacle à la remémoration, il va désormais procéder à l'aide d'une nouvelle technique, l'association libre. Son but est toujours le même du point de vue descriptif combler les lacunes de la mémoire, au point de vue dynamique vaincre les résistances du refoulement.[122]
Cette méthode va tenir compte de la répétition venant faire résistance, quand le patient n'a aucun souvenir [...) et ne fait que le traduire en actes[123], résistance par laquelle au souvenir oublié vient se substituer et se répéter une action inconsciente : Le malade répète évidemment cet acte sans savoir qu'il s'agit d'une répétition. Freud cite l'exemple d'un patient répétant, dans son transfert avec le médecin, une attitude insoumise à l'égard de l'autorité parentale : ne se souvenant plus d'un sentiment de honte éprouvé devant des actions sexuelles, il dit vouloir tenir secret ce traitement actuel, auquel il a honte de se soumettre, etc. Il cite aussi l'exemple de certains silences, résistances à la cure et au retour du souvenir, sous forme de la répétition d'une attitude homosexuelle que réveille le transfert avec le médecin.
unar
>